Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gironde et Dordogne,potager bio,conseil jardinage bio;permaculture,actualité Pessac sur Dordogne ,Pellegrue,Castillon/Pujols,cabanes,viticulture;bricolage ecolo pour toute la famille
  • Gironde et Dordogne,potager bio,conseil jardinage bio;permaculture,actualité Pessac sur Dordogne ,Pellegrue,Castillon/Pujols,cabanes,viticulture;bricolage ecolo pour toute la famille
  • : Plants potagers BIO.Purins d'ortie,consoude et prêles. Un jardin cultivé en bio et une expérience de permaculture en Gironde.Des trucs et astuces de jardinage bio,des échanges entre producteurs locaux et consomateurs,des idées de bricolage écologiques.Des articles sur la nature et son actualité..L'histoire régionale locale des communes de Pessac sur Dordogne et Gensac.
  • Contact
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 09:44
Le sous bois en cours de nettoyage...
Le sous bois en cours de nettoyage...

J'ai enfin pu acquérir un terrain pas très loin de chez moi, un terrain rien qu'à nous où personne ne pourra intervenir de façon intempestive pour planter n'importe quoi en dépit du bon sens ,abattre des arbres, ou déverser désherbant ou autres produits toxiques. Bref, nous allons pouvoir aménager et imaginer ces 5200 m2 à notre goût,suivant nos envies mais riches du savoir acquis ces 10 dernières années, suivant les principes de permaculture.

Le plus grand atout de ce grand terrain est qu'il est actuellement dans sa plus grande partie en état de forêt naturelle du à son abandon total durant les 35 dernières années, il est aussi bordé d'un ruisseau provenant d'une source qui coule toute l'année.

Si je parle d'eau et de permaculture cela peut paraître une aberration pour certains mais il ne faut pourtant pas oublier qu'en période sèche il est vital d'arroser les jeunes arbres tout comme les légumes les premières années.

Depuis le 25 novembre et avec l'aide d'Annabelle, stagiaire, nous avons entamé le défrichage des ronces et lianes qui se sont installées sur la partie ensoleillée du bois. Beaucoup d'arbres étant morts étouffés par le lierre, j'ai passé le mot: «Donne bois de chauffe gratuit à débiter sur place»...Plusieurs familles ont semblé intéressées et l'une d'entre elle a d'ores et déjà entamé le travail en abattant quelques gros acacias.

Parallèlement j'ai fait l'acquisition de plusieurs fruitiers auprès du conservatoire végétal régional d'Aquitaine qui viendront occuper le terrain laissé libre après débroussaillage. J'ai aussi mis de côté en prévision de mon acquisition terrienne 3 pêchers de vigne, quelques figuiers, 2 pommiers francs, 3 merisiers,plusieurs framboisiers, ainsi qu'une quinzaine de plants de vigne de table.

Étant productrice de plants, il est bien sur plus facile pour moi de me procurer une grande variété de végétaux que pour tout jardinier débutant.

Les aromatiques tels que thyms, romarins, sauges, lavandes... ainsi que nombre de plantes médicinales (Bourrache,consoude, sauge des devins, tabac, saponaire, herbe rêveuse, plante huître,camomille, phacélie,souci.....) qui viendront s'installer sous les fruitiers et dans le sous-bois nettoyé des végétaux morts ou tout juste indésirables tel le lierre.

Les légumes viendront bien évidement rejoindre ce patrimoine végétal dans un deuxième temps, au printemps. Cette année je me limiterai à quelques variétés car je produis aussi beaucoup de mes semences et travailler sur deux sites distincts et éloignés me permettra de limiter les croisements variétaux non désirés.

L'implantation d' espèces bien adaptées au climat et à la terre sont un gage de réussite, ainsi c'est naturellement que , comme pour les arbres, mon choix se basera principalement sur ce critère. Par exemple, les fraisiers seront des fraisiers sauvages des bois et non des variétés «améliorées» aux fraises énormes vendues en jardinerie ou dans les catalogues spécialisés...

Quant au travail du sol, je suis maintenant plus que convaincue non seulement de son inutilité mais surtout de sa nocivité. J'ai tenté l'expérience trois ans en maraîchage biologique avec un travail du sol effectué avec divers engins attelés au tracteur et le résultat est sans appel: «En agriculture, le travail engendre le travail ». Je m'explique : lorsque l'on laboure un sol les organismes vivant présents naturellement dans la couche supérieure se retrouvent enfouis plus profondément, loin de la couche où les racines de la plupart des végétaux cultivés viennent se nourrir et les graines d'adventices présentes dans le sous-sol sont remontées facilitant ainsi leur indésirable germination. Voici donc deux bonnes raisons de ne pas retourner la terre, auxquelles vient s'ajouter le tassement inévitable de la couche située en dessous du niveau atteint par les griffes ou le soc qui engendre une asphyxie (semelle de labour) voire un pourrissement à cet étage là. Accompagnée de Yannis Araguas(technicien spécialiste en analyse de sol pour l'agriculture biologique) venu faire un diagnostic sur site pour déterminer quels apports et amendements il fallait envisager pour mes sols à fin d'en tirer le meilleur parti, nous avons creusé à plusieurs endroits sur les terres que j’exploitai alors en maraîchage. À la profondeur d'un fer de bêche, le sol était excessivement tassé, de couleur verdâtre et une forte odeur de pourriture se dégageait....

Pour moi le résultat est sans appel : adieu labour!

Une épaisse couverture du sol est par contre indispensable pour au moins trois raisons :

  • Limiter la germination d'adventices.

  • Conserver l'humidité.

  • Maintenir les vers de terre en surface et donc un sol meuble et aéré.

Sur ce site, dans les bois, la matière pour réaliser un paillage végétal ne manque pas, cependant j'envisage par la suite de faire des semis de quelques engrais verts et d'ajouter de la paille(peu onéreuse) aux endroits où la couverture végétale viendrait à manquer.

Je vais aussi réaliser au moins une butte pour tester l'efficacité de cette méthode sur mes terres car ce n'est pas forcément adapté dans tous les contextes...

Voici les grandes lignes de ce nouveau projet...Je vous tiendrai informés de l'avancement, puis des résultats des différents chantiers mis en œuvre au fur et à mesure, ici même, sur le blog.

Vos questions, conseils et suggestions sont les bienvenues : N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m'adresser un email, je vous lirai et vous répondrai avec plaisir.

Projet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrain
Projet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrain

Projet permaculture en Gironde : le terrain

Partager cet article

Repost 0
Publié par: Céline
commenter cet article

commentaires

Michael 09/01/2016 13:06

Coucou !

Félicitations, tu mérites bien ton petit havre de paix !
on y'a du boulot, mais c'est pas à toi que ça va faire peur, si tu as besoin de quelquechose (palettes, broyeur, récupération d'eau, de l'aide...) fais nous signe, on a quelques bons plans sous la main !

Bisous de nous deux et bon courage !

Céline 09/01/2016 15:44

Bonjour et merci beaucoup....Palettes oui et quel type de broyeur avez vous?(alimentation? taille branches?...)

Henri Sandifer 05/01/2016 21:10

Génial!! Merci pour cet article très sympathique et dont les approches agricoles mettent le sourire au lèvres. Je serai ravi de passer si tu as besoin d'aide, histoire de voir et de participer à la mise en place de terrain prometteur.

Puisque tu parles de santé du sol, a moins que tu ne les connaisse déjà, Lydia et Claude Bourguignon sont un véritable puits de savoir. En voilà une conférence riche en infos (une heure) : https://www.youtube.com/watch?v=LmF06t-V13U . Si c'est un peu long, voilà un condensé de 15 minutes, bien que je conseil fortement la version intégrale : https://www.youtube.com/watch?v=VS10A0vQ_tc

Bonne continuation à toi et bon courage!!

Henri

Articles Récents

  • Adoptez une tomate ancienne, journée portes ouvertes.
    Ce samedi 18 juin à partir de 15h et jusqu'à 19h je serai ravie de donner des plants de tomates anciennes contre bons soins. Le but étant de ne pas jeter mes plants invendus tout en vous donnant la possibilité de conserver des variétés anciennes dans...
  • Catalogue plants 2017
    Tous les plants seront disponible en cours de saison. Liste non exhaustive, d'autres variétés sont à venir.Ouverture au public le mercredi et le samedi de 15h à 19h à partir du 15 avril. Prochain marchés: 30 avril:Pessac( Parc cazalet ), le 1er mai:à...
  • Marché 9/04/17 Fête des plantes Port Sainte Foy
    Demain dimanche je serai à Port Sainte Foy et Ponchapt sur le marché à l'occasion de la fête des plantes
  • Vente de plants 2017
    La vente au public débutera le samedi 15 avril 2017 de 15h à 19h. L'accueil se fera ensuite tous les mercredi et samedi après midi de 15h à 19h jusqu'au 30 juin. 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne Visite (gratuite) du potager permacole de 19h...
  • Jardin permacole de Durège
    Ayant repris le terrain en novembre 2014 après qu'il soit resté en friches 3 ans, je me suis lancée dans la création d'un potager familial en permaculture. Aujourd'hui ,soit 2 ans après, l'heure est à un premier bilan....Et bien le bilan est on ne peut...
  • boutures à l'étouffée
    Pour bouturer de nombreuses plantes on procédera de la même façon. Ici j'ai pris pour exemple une bouture de vigne mais la méthode est la même pour le thym, le romarin, de nombreux arbustes, aromatiques.... Prélever un morceau de bois aouté de 3 inter...
  • Connaître les plantes sauvages comestibles et médicinales
    La nature nous offre plein de merveilles...Il suffit de savoir les reconnaître. Sous réserve d'une météo favorable, je vous propose une promenade découverte autour des plantes sauvages le samedi 11 juin à 14h: Départ 7 lieu-dit Durège 33890 Pessac sur...
  • Vente de plants en mai, Pessac sur Dordogne
    Liste des plants à la vente sur site Ouverture le mercredi et samedi de 15h à 19h au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne. Visite du potager de Durège (En permaculture) pour les visiteurs d'après 18h30 Marchés à venir: dimanche 29 mai à Saint...
  • Vente de plants potagers et aromatiques 2016
    La vente de plants potagers et aromatiques sur place débutera le samedi 16 avril (de 15h à 19h) au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne. Seront disponibles à la vente: Tomate ananas, green zebra, Maumont (tomate steack rouge), cœur de bœuf, cornue...
  • Recherche essaim abeilles...
    Ayant 2 ruches opérationnelles, nous sommes à la recherche d'essaims à capturer ce printemps. Département de la Gironde, Dordogne Ouest et nord Lot et garonne. Si un essaim venait à se poser chez vous, merci de nous appeler, nous viendrons le capturer...