Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gironde et Dordogne,potager bio,conseil jardinage bio;permaculture,actualité Pessac sur Dordogne ,Pellegrue,Castillon/Pujols,cabanes,viticulture;bricolage ecolo pour toute la famille
  • Gironde et Dordogne,potager bio,conseil jardinage bio;permaculture,actualité Pessac sur Dordogne ,Pellegrue,Castillon/Pujols,cabanes,viticulture;bricolage ecolo pour toute la famille
  • : Plants potagers BIO.Purins d'ortie,consoude et prêles. Un jardin cultivé en bio et une expérience de permaculture en Gironde.Des trucs et astuces de jardinage bio,des échanges entre producteurs locaux et consomateurs,des idées de bricolage écologiques.Des articles sur la nature et son actualité..L'histoire régionale locale des communes de Pessac sur Dordogne et Gensac.
  • Contact
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 14:01
Connaître les plantes sauvages comestibles et médicinales

La nature nous offre plein de merveilles...Il suffit de savoir les reconnaître.

Sous réserve d'une météo favorable, je vous propose une promenade découverte autour des plantes sauvages le samedi 11 juin à 14h: Départ 7 lieu-dit Durège 33890 Pessac sur Dordogne.

Tenue de randonnée ,bonnes chaussures et pantalon épais de rigueur

Tarif libre (Chacun donne ce qu'il peut suivant ses moyens). Les fonds récoltés seront utilisés pour acheter arbres et semences pour l'aménagement du Bois joli.

Merci de vous inscrire par email : fermededurege@live.fr

Prochaine ballade le 11 juin 2016

Publié par: Céline
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 14:13

Liste des plants à la vente sur site

Vente de plants en mai, Pessac sur Dordogne

Ouverture le mercredi et samedi de 15h à 19h au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne.

Visite du potager de Durège (En permaculture) pour les visiteurs d'après 18h30

Marchés à venir: dimanche 29 mai à Saint Martin du bois ( près de Galgon)

Publié par: Céline
commenter cet article
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 11:59
Vente de plants potagers et aromatiques 2016

La vente de plants potagers et aromatiques sur place débutera le samedi 16 avril (de 15h à 19h) au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne.

Seront disponibles à la vente: Tomate ananas, green zebra, Maumont (tomate steack rouge), cœur de bœuf, cornue des Andes, courgettes, coriandre, thym, origan, oeillets des poètes, campanule bleue, consoude, tanaisie....Purins et préparation à base de plantes

Il est encore bien trop tôt pour planter en plein champ car des gelées peuvent encore survenir jusqu'au 13 mai, ne vous pressez donc pas, les plants sont chouchoutés en serre en attendant des températures nocturnes plus clémentes

Ferme de Durège ouvert au public le mercredi et samedi de 15h à 19h

Pour recevoir la liste des plants, leur tarif et leur disponibilité adressez une demande à fermededurege@live.fr ou cliquez sur le lien ci dessous

Publié par: Céline
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 12:55

Ayant 2 ruches opérationnelles, nous sommes à la recherche d'essaims à capturer ce printemps.

Département de la Gironde, Dordogne Ouest et nord Lot et garonne. Si un essaim venait à se poser chez vous, merci de nous appeler, nous viendrons le capturer en soirée.

Contact par email fermededurege@live .fr ou 05.57.40.76.28

Publié par: Céline
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 21:15
Un escalier dans les bois....

Les travaux d’aménagement de Bois joli ont considérablement avancé ces derniers jours.

On peut maintenant accéder au terrain par un magnifique et pratique escalier installé grâce au travail colossal d'Elena et Nico qui ont séjourné deux semaines en wwoofing à la ferme.

Voici quelques images prises durant le chantier qui s'est déroulé sur 4 jours.

La terre déplacée à l'occasion de la construction de l'escalier a été immédiatement ré-employée à l'édification de buttes auto-fertiles en suivant les courbes de niveau naturelles du terrain.

On a ainsi pu utiliser les branchages, les feuilles qui étaient sur le chemin et les tontes de gazon de ma voisine...Rien ne se perd, tout se transforme....

Un grand merci à Nicolas et Elena!

Un escalier dans les bois....Un escalier dans les bois....
Un escalier dans les bois....Un escalier dans les bois....Un escalier dans les bois....
Un escalier dans les bois....Un escalier dans les bois....
Publié par: Céline
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 11:41

Petit tour du jardin en images...

Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016

Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016

Publié par: Céline
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 10:47
Anti poux naturel fait maison, efficace et économique.

Un anti poux naturel et efficace fait maison:

Cette année les poux ont été très présents et particulièrement résistants au Pouxit, Marie Rose, So Bio... et autres produits de la grande distribution ou de pharmacie. Pour mon fils j'ai fini pour opter pour la boule à zéro mais même si j'avoue y avoir songé pour moi, je n'ai pu m'y résoudre.

Si comme moi vous vous êtes ruiné à tester tous les produits du commerce contre les poux sans résultat, voici un produit fait maison efficace et pas cher. Il est aussi efficace contre les puces pour les chiens ( Pas sur les chats qui ne supportent pas certaines HE: Danger de mort !!!)

Voici les doses pour cheveux longs ou pour 2 applications sur cheveux courts.

50 g d'huile de coco(végétaline)

1 cuillère à soupe d'huile de neem

30 gouttes d' huile essentielle de lavandin

20 gouttes d' huile essentielle de lavande

20 gouttes d' huile essentielle de romarin

20 gouttes d' huile essentielle d'arbre à thé

20 gouttes d' huile essentielle d' eucalyptus citronné

20 gouttes d' huile essentielle de citronnelle

Appliquer le soir et garder toute la nuit (un foulard protégera votre oreiller des taches d'huiles).

Démêler au peigne fin.

Faire 2 shampoing puis rincer avant d'appliquer un rinçage au vinaigre de cidre. Laisser poser 1h. Repasser le peigne fin pour éliminer les lentes mortes, puis faîtes un ou deux shampoing pour éliminer l'odeur.

Renouveler à trois jours d'intervalle.

L'achat des huiles essentielles peut sembler onéreuse au départ (environ 20€) mais un traitement complet shampoing +lotion coûte la même chose et en plus de bien faire rigoler les poux abîme les cheveux...De plus, il vous restera des huiles pour plein d'autres usages

Publié par: Céline
commenter cet article
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 09:22
Toilettes sèches customisées
Toilettes sèches customisées

Comment économiser 10 000 litres d'eau potable par an et par personne....

«Mais maman, ils vont faire quoi pour sauver la planète? »

Au moment où se réunissait la COP 21, cette question de mon plus jeune fils m'a amené à me questionner sur le fait qu'effectivement il est bon de poser les problèmes, mais il est encore plus utile de tenter de trouver des solutions.

Nombre de mes copines propriétaires ont installé chez elles des toilettes sèches, ce qui m'a permis de me rendre compte qu'en plus du côté économique (bricolage maison à partir de matériaux récupérés) et pratique (installation rapide car pas de raccordement aux réseaux d'eau et d'assainissement) la gestion au quotidien n'était pas très compliquée (vidange du seau une fois par semaine et compostage) et surtout, l'odeur n'est en rien incommodante.

Bien sur, il faut habiter à la campagne pour disposer d'un endroit où vidanger les toilettes et pouvoir composter longuement (1 an) les matières.

Au niveau de l'économie réalisée, le calcul est simple: Une chasse d'eau tirée, c'est environ 5 litres d'eau à chaque fois et nous l'utilisons au minimum au moins 6 fois par jour, soit 30 litres d'eau potable par personne et par jour, 900 litres par mois, 10 800 litres par an....

Chez moi nous sommes deux à vivre tout au long de l'année, ainsi l'économie réalisée sera d'environ 21 000 litres d'eau par an....

Les panneaux de bois (aggloméré) proviennent d'un meuble récupéré sur un trottoir bordelais, les 8 vis aussi, le tasseau d'une autre récupération, le seau est une vieille poubelle recoupée, le seau à copeaux est un bidon de pétrole découpé et la décoration (assortie au chauffe eau!) est réalisée à partir d'un vieux catalogue de semences + colle à bois diluée avec un peu d'eau. L'abattant est la seule chose que j'ai dû acheter (recyclerie :7,50€).

Matériel nécessaire : Scie sauteuse (ou scie égoïne), perceuse, tournevis, pinceau, (colle à bois et vernis incolore pour cette customisation)

Au final le coût total de l'opération : 7,50€ (Auquel on ajoutera le sac de copeaux grand modèle qui couvre environ deux mois d'utilisation pour 6,50 €, en magasin de bricolage).

Voici en quelques images le résultat d'une demi journée de bricolage.

Economiser 10 000 litres d'eau par an et par personne...
Publié par: Céline
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 09:44
Le sous bois en cours de nettoyage...
Le sous bois en cours de nettoyage...

J'ai enfin pu acquérir un terrain pas très loin de chez moi, un terrain rien qu'à nous où personne ne pourra intervenir de façon intempestive pour planter n'importe quoi en dépit du bon sens ,abattre des arbres, ou déverser désherbant ou autres produits toxiques. Bref, nous allons pouvoir aménager et imaginer ces 5200 m2 à notre goût,suivant nos envies mais riches du savoir acquis ces 10 dernières années, suivant les principes de permaculture.

Le plus grand atout de ce grand terrain est qu'il est actuellement dans sa plus grande partie en état de forêt naturelle du à son abandon total durant les 35 dernières années, il est aussi bordé d'un ruisseau provenant d'une source qui coule toute l'année.

Si je parle d'eau et de permaculture cela peut paraître une aberration pour certains mais il ne faut pourtant pas oublier qu'en période sèche il est vital d'arroser les jeunes arbres tout comme les légumes les premières années.

Depuis le 25 novembre et avec l'aide d'Annabelle, stagiaire, nous avons entamé le défrichage des ronces et lianes qui se sont installées sur la partie ensoleillée du bois. Beaucoup d'arbres étant morts étouffés par le lierre, j'ai passé le mot: «Donne bois de chauffe gratuit à débiter sur place»...Plusieurs familles ont semblé intéressées et l'une d'entre elle a d'ores et déjà entamé le travail en abattant quelques gros acacias.

Parallèlement j'ai fait l'acquisition de plusieurs fruitiers auprès du conservatoire végétal régional d'Aquitaine qui viendront occuper le terrain laissé libre après débroussaillage. J'ai aussi mis de côté en prévision de mon acquisition terrienne 3 pêchers de vigne, quelques figuiers, 2 pommiers francs, 3 merisiers,plusieurs framboisiers, ainsi qu'une quinzaine de plants de vigne de table.

Étant productrice de plants, il est bien sur plus facile pour moi de me procurer une grande variété de végétaux que pour tout jardinier débutant.

Les aromatiques tels que thyms, romarins, sauges, lavandes... ainsi que nombre de plantes médicinales (Bourrache,consoude, sauge des devins, tabac, saponaire, herbe rêveuse, plante huître,camomille, phacélie,souci.....) qui viendront s'installer sous les fruitiers et dans le sous-bois nettoyé des végétaux morts ou tout juste indésirables tel le lierre.

Les légumes viendront bien évidement rejoindre ce patrimoine végétal dans un deuxième temps, au printemps. Cette année je me limiterai à quelques variétés car je produis aussi beaucoup de mes semences et travailler sur deux sites distincts et éloignés me permettra de limiter les croisements variétaux non désirés.

L'implantation d' espèces bien adaptées au climat et à la terre sont un gage de réussite, ainsi c'est naturellement que , comme pour les arbres, mon choix se basera principalement sur ce critère. Par exemple, les fraisiers seront des fraisiers sauvages des bois et non des variétés «améliorées» aux fraises énormes vendues en jardinerie ou dans les catalogues spécialisés...

Quant au travail du sol, je suis maintenant plus que convaincue non seulement de son inutilité mais surtout de sa nocivité. J'ai tenté l'expérience trois ans en maraîchage biologique avec un travail du sol effectué avec divers engins attelés au tracteur et le résultat est sans appel: «En agriculture, le travail engendre le travail ». Je m'explique : lorsque l'on laboure un sol les organismes vivant présents naturellement dans la couche supérieure se retrouvent enfouis plus profondément, loin de la couche où les racines de la plupart des végétaux cultivés viennent se nourrir et les graines d'adventices présentes dans le sous-sol sont remontées facilitant ainsi leur indésirable germination. Voici donc deux bonnes raisons de ne pas retourner la terre, auxquelles vient s'ajouter le tassement inévitable de la couche située en dessous du niveau atteint par les griffes ou le soc qui engendre une asphyxie (semelle de labour) voire un pourrissement à cet étage là. Accompagnée de Yannis Araguas(technicien spécialiste en analyse de sol pour l'agriculture biologique) venu faire un diagnostic sur site pour déterminer quels apports et amendements il fallait envisager pour mes sols à fin d'en tirer le meilleur parti, nous avons creusé à plusieurs endroits sur les terres que j’exploitai alors en maraîchage. À la profondeur d'un fer de bêche, le sol était excessivement tassé, de couleur verdâtre et une forte odeur de pourriture se dégageait....

Pour moi le résultat est sans appel : adieu labour!

Une épaisse couverture du sol est par contre indispensable pour au moins trois raisons :

  • Limiter la germination d'adventices.

  • Conserver l'humidité.

  • Maintenir les vers de terre en surface et donc un sol meuble et aéré.

Sur ce site, dans les bois, la matière pour réaliser un paillage végétal ne manque pas, cependant j'envisage par la suite de faire des semis de quelques engrais verts et d'ajouter de la paille(peu onéreuse) aux endroits où la couverture végétale viendrait à manquer.

Je vais aussi réaliser au moins une butte pour tester l'efficacité de cette méthode sur mes terres car ce n'est pas forcément adapté dans tous les contextes...

Voici les grandes lignes de ce nouveau projet...Je vous tiendrai informés de l'avancement, puis des résultats des différents chantiers mis en œuvre au fur et à mesure, ici même, sur le blog.

Vos questions, conseils et suggestions sont les bienvenues : N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m'adresser un email, je vous lirai et vous répondrai avec plaisir.

Projet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrain
Projet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrainProjet permaculture en Gironde : le terrain

Projet permaculture en Gironde : le terrain

Publié par: Céline
commenter cet article
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 10:53
Des canards au jardin

Les canards coureurs indiens contre les limaces au jardin

Épuisé de chasser les limaces sans succès ? Ou assez de recourir à des méthodes qui ne font que nuire à votre environnement? Mais avez-vous déjà pensé à élever des canards coureurs indiens ? C'est une bonne technique naturelle préservant à la fois l'environnement et la santé. Ils sont favorablement efficaces pour éliminer ces gastéropodes.

En bref, d'où vient cet animal?

Le canard coureur indien est originaire d'Asie, pour se retrouver ensuite en Angleterre. D'autres sources disent qu'ils sont issus de la Chine, de la Malaisie et de la côte orientale. Si un jour vous parcourriez les campagnes indiennes lors d'un voyage en Inde, vous pourrez sûrement en trouver. Mais son appellation n'a en fait rien à voir avec son origine.

Souvent de petite taille, mince, aux allures de pingouin, ces canards se dressent incroyablement droit en lançant leurs pattes très en arrière quand ils marchent. Il a même été surnommé le «canard parapluie». Ils donnent souvent l'impression de courir. Et c'est entre autre pour cette raison qu'ils sont appelés aussi canards coureurs

Un anti-limace écologique

Vous pouvez vous débarrasser des limaces, même des plus petites, sans effort et suivant une technique 100% naturelle. Le canard coureur indien est le premier allié de choix des jardiniers du monde.

Les élever vous procure plusieurs avantages. Premièrement, l'a-t-on déjà dit, c'est un animal «débrouillard» qui ne nécessite pas d'être nourri de granulés. Vous pouvez également profiter de ses œufs, car les femelles sont depuis longtemps réputées être de bonnes pondeuses soit 200 œufs par an. Ce canard ne s'attaque jamais ou peu à vos plantations. Leur élevage ne constitue aucun risque pour votre beau jardin. Il exécute en mieux sa mission de dévoreur de limaces. Il les débusque sans pitié. Il ne risque pas non plus de s'envoler hors de la clôture de votre jardin. Toutefois, il vaut mieux ne pas faire des clôtures à plus d'un mètre. Et il ne vous demande qu'un espace vert, un bassin d'eau, et une petite cabane à fin de s'abriter le soir. Vous pouvez même l'insérer dans votre basse-cour. Il est très sociable avec les autres volailles.

Un allié dans nos jardins et potagers

Grâce à cette allure d'animaux sportifs, ce sont de vrais coureurs infatigables. A la recherche d'insectes et surtout de limaces, ils se précipitent facilement dans nos jardins. Comme le hérisson, ce canard coureur est bel et bien un auxiliaire du jardinier dans la préservation des nouvelles plantations et des fleurs en floraison. Une fois que vous le lâchez au potager, il se nourrira des vers de terre, des insectes, des limaces et des escargots. Grâce à sa légèreté, il se faufile aisément le long de vos jardins. Vous n'avez pas à craindre qu'à son tour ce soit lui qui aille faire des dégâts dans votre petit paradis. Ses pattes bien écartées et son faible poids n'auront «aucun impact» sur vos plantations même sur vos plus tendres laitues. Et contrairement aux poules, il ne gratte pas la terre et ne soulève point vos semis. Laissez-le juste se promener dans votre jardin et il vous révélera ses qualités de nettoyeur de jardin.

Publié par: Céline - dans Jardin BIO
commenter cet article

Articles Récents

  • Connaître les plantes sauvages comestibles et médicinales
    La nature nous offre plein de merveilles...Il suffit de savoir les reconnaître. Sous réserve d'une météo favorable, je vous propose une promenade découverte autour des plantes sauvages le samedi 11 juin à 14h: Départ 7 lieu-dit Durège 33890 Pessac sur...
  • Vente de plants en mai, Pessac sur Dordogne
    Liste des plants à la vente sur site Ouverture le mercredi et samedi de 15h à 19h au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne. Visite du potager de Durège (En permaculture) pour les visiteurs d'après 18h30 Marchés à venir: dimanche 29 mai à Saint...
  • Vente de plants potagers et aromatiques 2016
    La vente de plants potagers et aromatiques sur place débutera le samedi 16 avril (de 15h à 19h) au 7 lieu-dit Durège, 33890 Pessac sur Dordogne. Seront disponibles à la vente: Tomate ananas, green zebra, Maumont (tomate steack rouge), cœur de bœuf, cornue...
  • Recherche essaim abeilles...
    Ayant 2 ruches opérationnelles, nous sommes à la recherche d'essaims à capturer ce printemps. Département de la Gironde, Dordogne Ouest et nord Lot et garonne. Si un essaim venait à se poser chez vous, merci de nous appeler, nous viendrons le capturer...
  • Un escalier dans les bois....
    Les travaux d’aménagement de Bois joli ont considérablement avancé ces derniers jours. On peut maintenant accéder au terrain par un magnifique et pratique escalier installé grâce au travail colossal d'Elena et Nico qui ont séjourné deux semaines en wwoofing...
  • Des nouvelles de Durège
    Petit tour du jardin en images... Jardin en permaculture depuis novembre 2014. Images prises en février 2016
  • Anti poux naturel fait maison, efficace et économique.
    Un anti poux naturel et efficace fait maison: Cette année les poux ont été très présents et particulièrement résistants au Pouxit, Marie Rose, So Bio... et autres produits de la grande distribution ou de pharmacie. Pour mon fils j'ai fini pour opter pour...
  • Economiser 10 000 litres d'eau par an et par personne...
    Comment économiser 10 000 litres d'eau potable par an et par personne.... «Mais maman, ils vont faire quoi pour sauver la planète? » Au moment où se réunissait la COP 21, cette question de mon plus jeune fils m'a amené à me questionner sur le fait qu'effectivement...
  • Une nouvelle aventure....
    J'ai enfin pu acquérir un terrain pas très loin de chez moi, un terrain rien qu'à nous où personne ne pourra intervenir de façon intempestive pour planter n'importe quoi en dépit du bon sens ,abattre des arbres, ou déverser désherbant ou autres produits...
  • Des canards au jardin
    Les canards coureurs indiens contre les limaces au jardin Épuisé de chasser les limaces sans succès ? Ou assez de recourir à des méthodes qui ne font que nuire à votre environnement? Mais avez-vous déjà pensé à élever des canards coureurs indiens ? C'est...